Le renouveau Index du Forum
 
 
 
Le renouveau Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Najow Darann (mise à jour)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le renouveau Index du Forum -> Règlement et histoire -> Présentations des personnages -> Lycans
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Najow Darann
Lycan Libre


Inscrit le: 01 Mar 2006
Messages: 196
Localisation: ^^' sais pas trop, XD tant que je peux échapper aux foudres de guerre...

MessagePosté le: 02/03/2007 12:49:23    Sujet du message: Najow Darann (mise à jour) Répondre en citant

Nom : Darann (Il fut jadis surnommé "Kyne" par Akyo son mentor afin de lui cacher le lien qui l'uni à Kathalos. Il fut également connu sous ce nom par ses frères de race en raison de sa réputation qui parvint jusqu'aux oreilles des plus anciens lycanthropes habitants de la maison de Kira (soit dis le manoir lycan) mais parmis tant d'autres guerriers immortels désireux de créer leur propre gloire, il conservera toujours cette pseudo-anonyma qui le placera à un niveau moyen par rapport aux autres)

Prénom : Najow

Race : Lycanthrope

Lieu de naissance : Londre

Arme : Comme vous devez vous en douter, Najow était par le passé un soldat au service de Kira. Bien qu'il se servait d'une paire d'arme lourde apparenté à des mousquet. Le jeune immortel préfert désormais se servir d'armes blanches tel qu'une épée d'argent large mais extrèmement légère. Une arme très spéciale en soit puisque le renégat qui la manie peut la scinder en deux parties ou au contraire y ajouter plusieurs lames pour la rendre certe plus lourde et moins maniable mais plus défensive et destructrice. Le mécanisme bien que très simple (nous sommes en 1868 ne l'oublions pas) est assez particulier puisque Najow peut l'enclencher en plein combat grâce à système de rouage dentelé situé au-dessus de la garde (il peut donc rajouter une lame ou au contraire en extraire une sans se soucier du temps imparti).

Âge : 72 ans, il est né le 2 décembre 1795

Famille : Sa famille n'est plus depuis sa naissance au monde de la nuit puisqu'elle a été assassinée par la race immortelle. Demeure encore Kathalos son ancêtre, mais celui-ci semble avoir disparut depuis plus d'un siècle.

Décrivez votre perso physiquement et moralement :

Taille : 1m 72
Poids : 62 kilos
Couleur des cheveux : Blonde
Couleur des yeux : Saphir

Description physique :


Najow n’est pas vraiment quelqu’un de très grand. De taille moyenne, il arbore un visage fin et angélique surmonté d’une cheveulure blonde comme les blés et extrèmement fine. Naturellements en batailles, ses mèches rebelles ont pour habitudes de lui tomber en partie sur le visage et sur les côtés de la nuque, masquant avec légèreté son regard bleuté brillant d'un éclat quasi surnaturel et envoutant. Sa peau est assez pâle et témoigne d’une exposition quasi absente au soleil. Les courbes fines et longilignes de son corps semblent dégager une fragilité et une faiblesse douteuse. Chose totalement fausse car sous ce corps de porcelaine attirant et désirable Najow cache une rapidité et une souplesse hors du commun qui pourrait bien en surprendre plus d’un. Extrèmement séduisant (mais c’est qu’il le sait notre coquinou^^) Najow Darann ne lésine pas sur son habillage qu’il choisit méticuleusement. Certe, il ne s'agit pas de ce genre de parrure exagerée que portent les garçons de salle. Non non, notre jeune immortel opte plutôt pour un habillage sobre et discret sans pour autant se dévaloriser physiquement. Vêtu d'un pantalon noir qu'il a pour habitude de rabattre par-dessus ses botes. Najow arbore une veste moulante d'un noir légèrement dégradé par rapport à son fute. Son bras gauche mangé par une épaulette est régulièrement masqué par une manche longue assorti à un voile de tissu couleurs ébène et attaché du même côté sur sa ceinture. Son bras droit en revanche est dénudé jusqu'au coude et se termine par le manche d'un gant assorti aux couleurs de la nuit (il porte le même au brat gauche, cela va de soi). Chose étrange, il n'a pas retiré la tête de loup (symbole de la meute qu'il servait par le passé) situé sur la partie inferieur de son épaulette, légèrement au-dessus du pectorale.

Description mentale : Timide et effacer (voir même coincé^^) c’est à peu près ce à quoi ressemble notre jeune lycan. Doté d'une infinie douceur, Najow Darann bien qu'il soit issu d'un milieu hostile n'est pas quelqu'un de violent. Au contraire, sa timidité, son calme et la gentillesse en font quelqu’un d’extrèmement attachant. Mais la haine des vampires et la vengeance orchestrée par ses anciens frères d’armes l’oblige souvent à agir à l’instar de ses idéologies. Connut pour avoir jadis été l’un des soldats les plus zélés de son bataillon Najow conservera toujours bien qu’il la renie cette hardeur du combat et la férocité que lui aspire son statut de lycan (je veux parler de la bête qui se tapit au fond de lui et qui n’attend que la pleine lune pour se dévoiler au grand jour Wink ). Notre jeune lycan n’a cependant pas toujours compté sur ses talents de bretteur pour se sortir d’un mauvais pas. Vif d’esprit et débrouillard, il sait très bien apaiser une situation de par un sourire qu’avec les armes. Mais…derrière son caractère aimable et plaisant. Najow cache une énorme souffrance mêlé au dégout de vivre que lui a apporté son passé. Et oui, le jeune loup n’a pas toujours été quelqu’un d’aussi chaleureux. Dans sa jeunesse, réputé pour être un soldat modèle, Najow n’en demeurait pas moins quelqu’un de cruel et d’autoritaire agissant comme on le lui avait enseigné. Bien que ce passé soit mort en même temps que Kira, il à laissé une profonde cicatrice dans l’âme de notre jeune immortel. Peut-être est-ce la raison de ce changement progressif de caractère qui l’a amené à s’interroger sur les véritables but de son espèce…

Signe particulier : Trace de morsure (l'ayant rendu Lycan) sur l'épaule droite qu'il dissimule sous une manche. Plusieurs cicatrices sur certaines parties du corps et un anneau à l'oreille gauche.

Najow Theme [Song : Incantations]

Histoire :

Sur la couverture d'un cahier brun écorné, il est écrit : "Najow, Journal intime"
A l'intérieur, il y a des pages et des pages de notes d'un enfant : Najow Kyne

Un journal intime… ?
Pourquoi devrais-je retracer ma vie qui semble pourtant si courte par rapport aux autres membres de ma race… ?
Parce que j’ai peur…peur d’être oublié…peur de ne plus laisser aucune trace derrière moi au moment de ma mort. Peut-être ai-je toute l’immortalité devant moi me direz-vous, car je suis si jeune, tellement jeune que des tas de choses peuvent s’offrir à moi si je les désires…il me suffirait de tendre la main pour les toucher…
Mais voyez vous lorsque les autres décident pour vous et lorsqu’il s’agit de votre propre race, il est difficile de vous soustraire à votre propre destin…Je me nomme Najow, je viens tout juste d’avoir treize ans et je suis un immortel. Mon enfance… ? Elle n’est pas très agréable à raconter, je ne vous la cache pas…si quelqu’un a dis que je ne suis qu’un gamin des rues ordinaire, ce quelqu’un à menti. Mais je ne pense pas vous ennuyer avec toutes ces fariboles qui ne représentent que le cadet de mes soucis …je vais plutôt commencer par un point bien plus intéressant et bien moins futiles…je veux parler du moment où l’on m’a initié au monde de la nuit. A l’époque je n’était guère plus âgé de cinq ans. Mes parents vivaient dans un manoir à l’écart de la ville et appartenaient à une classe assez aisée dans la société. Jusque-là rien d’anormal, je suis le fils unique d’une famille de bourgeois et je mène une vie paisible, mais tout bascula le jour de mes six ans. Mon oncle avait entendu un bruit étrange au-dehors, il était sorti pour voir de quoi il s’agissait mais n’était pas revenu…et puis les choses se passèrent rapidement, il y eut des hurlements et quelque chose s’introduisit dans la demeure. Mon père visiblement engoissé malgré ses sourires rassurants me cacha sous le lit de mon oncle en me disant de ne pas bouger. Ne sachant comment réagir je restais silencieux, mais à l’époque savais-je que c’était la dernière fois que je le voyais… ? Savais-je aussi que j’allais passer sept années de ma vie dans les rues, livré à moi-même avec pour seul souvenir de cette atroce nuit la marque que venait de m’apposer le meurtrier de mon père… ?
[Pages inutiles…]

Comme vous pouvez vous en douter, Najow est un jeune garçon qui fut un jour confronter à un destin qu’il n’avait pas choisi…Livré à lui-même, il ne trouva son salut qu’en trainant dans les rues salle et malpropre de la ville la plus proche, soit dis Londre. Malgré son jeune âge, le jeune Darann n’en demeurait pas moins quelqu’un d’extrèmement futé et tenace. Il n’était donc pas rare de le voir jouer les pick-poket ou errer à travers les rues de Londre avec d’autre gamin abandonné à leur sort. Ce petit manège dura jusqu’à ce que le meurtrier de sa famille lui mette le grappin dessus. Entre temps sept longues années s’étaient écoulées…
Au départ réticent et borné, Najow Darann fut vite dressé par Akyo qui le confronta à deux choix. Continuer à vivre sa petite vie pitoyable dans les rues où vivre avec lui et aspirer à de meilleurs désires que de savoir où il allait dormir le soir et quand serait son prochain repas. Le choix du gamin fut plus que prévisible…


Décembre 1809

Je viens d’avoir quatorze ans et cela va bien faire un ans que je suis sous la tutelle d’Akyo, je ne peux pas m’enfuir puisque je suis son captif. Je suis donc obligé de suivre une voie que je n’ai pas choisie. Et quelle voie… ? Durant un an, je n’ai fait qu’apprendre sur ce que je suis devenu et je n’ai fait que suivre les directives de mon tuteur. J’ai aussi été forcé à maîtriser les armes bien que je n’en avais pas envie…mais je n’ai pas eut le choix, tenez-vous le pour dis. Si je tente quoique ce soit je suis mort…
[…]

Un an plus tard, Najow était sur les champs de batailles. Si l’on pouvait appeler cela des champs de bataille…Tous les combats opposant Lycan et Vampire avaient lieu dans l’anonyma, caché aux yeux des mortels…
Plus tard le jeune loup dû finalement se résigner à cette nouvelle vie…et au fur et à mesures des atrocités qu’il vécu soit en y jouant un rôle soit en tant que simple spectateur, Najow commença à changer, l’esprit envenimés par les idéologies de sa race…mais l’immortel était jeune et facilement influençable…
En trois ans il était devenu le parfait petit guerrier qu’Akyo rêvait d’avoir...Celui-ci ne l’avait pas choisi à la légère, car si notre jeune loup l’ignore encore il demeure et demeurera toujours l’un des enfants de Kathalos. Non pas par cette manière dont les Lycan procédaient en se mordant entre eux (d’ailleurs comment le pourrait-il puisque cette personne avait disparu bien avant sa naissance), mais un lien beaucoup plus fort l’unissait à lui. Bien qu’il ne dispose d’aucune de ses caractéristiques physiques, il possède la même chair et le même sang que lui…
Ironie du sort Akyo ne révellera jamais sa véritable identité à Najow…
Alors âgé de dix-sept ans, notre jeune loup devenu quelqu’un d’agressif et haineux conservait toujours de la rancœur à l’égard de son mentor. Ne l’oubliez pas, c’est aussi lui qui a massacré sa famille…dans un accès de rage son disciple l’assassina froidement…le vieille immortel périt une lame d’argent coincé entre les cottes. A la grande surprise de Najow, Akyo se contenta de sourire et prononça le nom « Kathalos »…


Août 1812

Je viens de tuer mon mentor…
Après quatre années d’esclavage j’ai enfin pu prendre ma première initiative…n’y voyez pas un plaisir gratuit, cela faisait des années que j’attendais ce moment. Mais à l’heure où j’écris ces lignes, une sensation étrange s’empare de moi, certe Akyo était sans aucun doute le monstre qui a massacré les miens…mais c’est aussi la personne qui m’a un jour sorti de l’ombre et qui m’a offert un nouveau foyer…
Si j’éprouve du regret ? Je pense que oui…
Plutôt paradoxale comme réponse me direz-vous…mais même si j’ai éprouvé un quelconque attachement à son égare, je n’oublierais jamais son geste envers mes parents. J’ai juré de les venger, et mes avis sont qu’on ne revient pas sur une parole…
[…]

Peu de temps après avoir tué Akyo, Najow reprit du service en tant que chasseur cette fois. Durant plusieurs années, notre jeune loup devint une machine de guerre, se contentant de tuer autant Vampires que Tueurs et ce dans le seul but de protéger sa race. Pourtant quelque chose d’inhabituel va marquer notre jeune homme. Peut-être changeait-il… ? Peut-être était t-il en train de mûrir… ? Tout cela il n’en savait rien, mais il eut pitié d’un vieillard prit entre deux feu. Celui-ci venait d’assister à un règlement de compte habituel entre Tueur et Lycan…
Etant témoin de cette guerre sensé rester secrète l’homme devait mourir, et pour la première fois de son existence Najow trahit les siens en s’interposant entre son frère de races et le mortel. Etonné, Sean Dreycee lui ordonna de se pousser, le jeune loup n’en fit rien et…l’inéluctable arriva. Les deux immortel en vinrent rapidement aux mains. Devant la cathédrale Saint Paul, l’un des combat les plus sanglants mais aussi des plus beau fit rage entre nos deux lycans. Les minutes passent, et aucun ne parvint à prendre le dessus sur l’autre, finalement, Sean tente d’envoyer sa Némésis dans les ténèbres en lui lançant son arme en argent à la façon d’un harpon. Dans un acte désespéré, Any réplique par la même attaque…
Les deux lames s’entrechoquent, celle du jeune lycan dévie la rapière de son adversaire et s’enfonce profondément dans les chaires de celui-ci, allant jusqu’à en percer le coeur…


Février 1816

Cela fait maintenant deux semaine que pour la deuxième fois, je fis couler le sang de l’un des miens mais…pas pour nourrir mes ambitions personelles. Le plus étrange fut que je ne regrette en rien mon acte, et j’ignore encore pourquoi… ? Une sensation que je ne saurais expliquer s’est emparée de moi au moment où Sean s’apprêtait à prendre la vie du père Constantin. Serait-ce apparenté à de la pitié… ?
Très franchement je l’ignore, mais ce qui est sur c’est que si les autres du manoir l’apprennent je risque de ne pas vivre assez longtemps pour connaître le sens de cette émotion. Mais d’un côté cela m’inquiète…car céder aux caprices de mes émotions n’est pas dans mes habitudes…
Qui sait, j’aurais peut-être tout le temps d’y réflechir dans cette église. Bien que très différentes du manoir celle-ci dégage une impression de calme et de sérénité qui ne me laisse pas indiférent. Je sais que c’est ici que j’ai connu mon premier sommeil paisible depuis des années…
[…]

Deux semaine plus tard, Najow était forcé de retourner au manoir afin de ne pas éveiller de soupçons de la part des siens, cependant il conserverait toujours dans son cœur ces jours passés en compagnie du père Constantin et de frère Cadderly. Mais la routine est bien vite revenu au galop…
Aussi étrange que cela paraisse le jeune lycan montait en grade quelques jours plus tard, si l’on peut appeler cela un grade. Apparement on l’aurait jugé assez fiable pour faire de lui un Veilleur. Ce point de vue est assez ironique car les autres immortels semblent ignorer ce qui s’est passé il y a un mois. Mais pour l’instant laissons un peu notre blondinet se faire sa petite opinion sur ses nouvelles attributions…


Mars 1834

Beaucoup de choses se sont produites en huit ans…
Pour la première fois depuis des années je connus l’humilité au-près d’une jeune femme du clan des tueurs…
Vint ensuite ce lien avec Nagash et la rencontre avec Valdus…un vampire que j’ai un jour combattu pour aider une lycane dont j’ignore le nom…Mais la personne qui retint le plus mon intention fut probablement Miranda Yaelle. Quelle âge devais-je avoir à lépoque...? Vingts-sept ans...peut être vingts-huit...bien qu'elle soit réputée pour sa sagesse et sa beauté...je n'y ai vu qu'une personne dont le carisme et la haine contre les lycanthrope semblent ressortir plus qu'autre choses. Jeune et insonciant je ne fit pas très bonne figure, et bien que cela est blessé ma fierté dans le passé. Aujourd'hui je n'y ressent plus que de l'indifférence et un peu de honte de mes agissements...
[…]

Durant les années qui suivirent, Najow perdit le surnom de Kyne…
Non pas par désire…mais au fil du temps, notre jeune lycan cassa cette image qu’il s’était construit durant son ascension dans cette société basé sur des lois n’étant pas toujours juste. Bien que ces changements furent longs et tortueux, Najow finit par raisonner comme un « humain » d’après les dires de ses compagnons d’armes. Au fil du temps il perdit son assurance pour soutenir ses propres idéologies…
(interpretez le comme vous voudrez moi j’appelle ça de la maturité)
Finalement et ce après cinquante-neuf ans de bon et loyaux services au-près des lycans, Najow Darann décide de couper les ponds. Mais des rumeurs circulent comme quoi il ne fut pas seul lorsqu’il quitta le manoir. De nombreux lycanthropes affirment qu’il était accompagné d’une autre personne.
Mais tout cela, ce ne sont que des rumeurs, rien de plus. Ce qui est sur c’est que notre beau renégat n’a plus intérêt à remettre les pieds au manoir, au risque d’y avoir de furieuses retrouvailles…


Hobbies : Se consacrer à ses talents de bretteurs et regarder les étoiles. Il apprécie parfois la solitude.

Phobies : Son passé et tout ce qui s’y rattache. La meute qui le traque pour lui faire payer sa traîtrise et bien sur le clan des Tueurs, Aurora Yaelle et toute sa descendance (il ne les déteste pas, mais ces personnes lui inspirent tout de même de la peur car même s'il ne se sent plus concerné par la guerre, pour eux il demeure toujours un ennemi).

Talents : Notre jeune immortel dispose d’une qualité des plus utiles puisqu’au cours de sa vie, il passa la majorité de son temps à affiner ses talents de bretteurs et à exploiter ses acquités bestiale promulgées par sa blood-line avec Kathalos. Mais même s’il demeure un soldat aguéri, Najow aura tendance à ne plus se comporter comme une machine de guerre. Sa gentillesse et sa douceur en font l'une de ses principales qualité.

[Note : Bien qu'ayant déjà crée un fiche personnage depuis longtemps, je me suis permis d'en faire une deuxième ajoutant les petit changement dans la vie de Najow. Je veux parler des fais historiques du forum.]

_________________


"Le désespoir est une chimère, c'est ce qui le rend si semblable à l'espoir" -Najow Darann
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 02/03/2007 12:49:23    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le renouveau Index du Forum -> Règlement et histoire -> Présentations des personnages -> Lycans Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com